Comment j'ai infiltré la bloguésie

Publié le par véronique

 

Ce billet est ma contribution au jeu d'écriture proposé par le blog à 1000 mains

 

 

jeux-d-ecriture.jpg

Je commence toujours les trucs importants le mardi et aujourd'hui je commence quelque chose de primordial... Je vais écrire un best seller !

 

Le succès, ça ne s’improvise pas. Pour l’atteindre, mon credo sera : méthode et réflexion / étude de marché, brain storrming, stylo encre et tasse de thé.

 

Pour tâter le terrain, je consulte le top 20 des ventes de livres. Plusieurs bouquins de régime caracolent (comme on dit dans le jargon de l’édition) en tête des ventes. Surement un bon créneau donc. Je vais écrire un best seller sur les régimes.

 

D’abord trouver un titre ! Accrocher le lecteur… J’hésite entre ‘Je vous dis tout sur les régimes’ et ‘Le vrai régime qui marche’. Problème, plusieurs livres surfent déjà sur le créneau de la vérité vraie pour maigrir heureux. Il faut donc que je me démarque. Je me décide pour « manger moins pour maigrir plus ». C’est concis, c’est clair et c’est un petit clin d'oeil (marrant ?!) à l’air du temps. A ce stade, je me retrouve le stylo en l’air car mon titre résume tellement bien ma théorie du régime que j’ai rien d’autre à dire sur le sujet.

 

Du coup je laisse tomber les régimes et m’intéresse à un autre genre très représenté dans le top 20 : le thriller. Le must semble être le thriller suédois. Ambiance froide et sombre, charme austère du viking éternel…Je suis emballée et commence immédiatement le chapitre 1. « Elle entra dans la pièce et fut saisie à la gorge par une épouvantable odeur de rat crevé. Là elle le vit. Ou plutôt elle les vit. Lui, macabée dérisoire. Eux, innombrables et insatiables vers et mouches (pas du tout versés dans la diététique moderne?). Sur cette petite ile inhabitée, le cadavre avait été remarquablement conservé par le froid polaire qui s’était abattu sur l’archipel de Stockholm cet hiver. Mais, le printemps était à l’œuvre et le corps se décomposait depuis plusieurs semaines déjà. Aucun doute, la poussière redevenait poussière (en passant par la case pourriture)…. »

 

Brrrr…Je m’auto terrorise ! Pas bon pour mes rythmes biologiques ça ! Je laisse tomber le thriller.

 

Et que penser d’un truc perso? Un truc autobiographique ? Problème, je ne veux pas parler de mes enfants (plus tard ils seront adultes et seront capables de me le faire payer), ni parler des gens que je connais (j’ai des amis que j’aime beaucoup). Et si je parlais de mon blog ? Une grande saga trans-genre sur mon blog et moi. Ca s’appellera ‘mon appétit pour les blogs’ (clin d’œil au genre bouquin régime), ou ‘comment j’ai infiltré la bloguésie’ (plus axé thriller espionnage aventure).

 

Ah j’ai drôlement bien avancé aujourd’hui. Je me sers une tasse thé accompagné d'une grosse rasade d'aquavit (pour mon côté écrivain maudit (on sait jamais)) !

Publié dans Jeux d'écriture

Commenter cet article

Lise 30/05/2010 15:25


Le commentateur aigri qui signe Jimidi est tout simplement en train d'inonder le web avec le message dont vous avez un spécimen ci-dessus, sous prétexte d'informer les autres auteurs du jeu à 1000
mains de sa mésaventure. Il veut surtout porter le discrédit sur les responsables du jeu. A la fin de la journée, il aura distribué ce même message sur les blogs de plus de 100 auteurs. Il m'accuse
aussi d'être l'instigatrice de cette triste histoire. Le mieux est de n'y prêter aucune attention et j'espère bien vous retrouver sur LES 1000 MAINS en juin pour une nouvelle aventure d'écriture.
Bon dimanche

Lise


Jimidi 30/05/2010 14:48


Hélas, hélas, deux de mes textes ayant été mis en ligne par les animatrices, puis retirés, aucun de mes commentaires ne passant plus le barrage de la modération, je crains que le Blog à 1000 mains
ne soit pas tout à fait ce grand rassemblement communautaire d’auteurs et de texte dont on pourrait se féliciter, mais un endroit où des textes et des auteurs peuvent être censurés sans qu’on use
de la plus élémentaire des politesses, consistant à les en informer ni qu’on connaisse les raisons de cette censure. Les détails sur mon blog.
Jimidi


choupynette 10/05/2010 13:38


super texte, plein d'humour!


véronique 18/05/2010 12:43



Merci pour ce très gentil commentaire...j'y réponds bien tard. Désolée !



La vie (où est le) mode d'emploi (?) 05/05/2010 19:55


Je te trouve très douée dans le genre thriller !


véronique 06/05/2010 21:13



Ah merci ! Il faut juste que je trouve qui est le meurtrier et après je me lance !



Jane 05/05/2010 00:27


J'ai bien aimé te lire. Ça m'a même fait rire :)


véronique 05/05/2010 13:43



Merci Jane !