Coup de coeur...La ballade de Lila K de Blandine Le Callet

Publié le par véronique

Balade_de_Lila_K_LMBlog.jpg

Un livre que j’ai tout particulièrement apprécié. J'ai été happée par cette histoire dès les premières pages !

Un matin, Lila est brutalement arrachée à sa mère et transférée dans « un centre » où ses besoins matériels et sa sécurité sont assurés. Mais pourquoi doit elle réapprendre à manger, à marcher, à parler? Pourquoi ne supporte-t-elle qu’on la touche ? Et pourquoi porte-t-elle des lunettes de soleil ?

La ballade de Lila K, c’est la quête inlassable d’une petite fille qui au fil du roman devient une jeune fille. Envers et contre tous Lila veut retrouver sa mère et comprendre pourquoi elles ont été séparées.

Lila évolue dans un monde totalement sécurisé. Un monde oppressant où les habitants sont protégés de tout. De l’apparition de leurs premières rides, de la tentation d’une mauvaise nutrition, des dangers de « la zone », et même des livres qui n’existent presque plus et sur lesquels figurent la mention «  le papier imprimé peut contenir des substances toxiques ….doit être tenu hors de portée des enfants ». Mais dans le monde de Lila il y a aussi des chats abyssins multicolores, des vergers sur les Champs Elysées et surtout il y a un professeur, un tuteur, un bibliothécaire … qui l’aideront à grandir et à mener à bien ses projets.

A travers ce roman Blandine La Callet aborde un thème grave et triste (je ne peux vous en dire plus sans en dévoiler trop !). Par petites touches on devine l’histoire terrible de Lila, mais par petites touches aussi Blandine Le Callet peint des personnages attachants. En dépit de toutes ces règles insensées, les habitants du monde de Lila restent très humains. Humains de par leurs mesquineries, mais surtout de par leur générosité, leur altruisme, leur capacité à pardonner. Alors en dépit d’un décor sombre et d’un thème grave la ballade de Lila K reste un livre lumineux et plein d’optimisme.

En conclusion, un très beau roman…à lire absolument !

 

-----------------------------------------------------------

 

4ème de couverture

La ballade de Lila K, c’est d’abord une voix : celle d’une jeune femme sensible et caustique, fragile et volontaire, qui raconte son histoire depuis le jour où des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge.

Surdouée, asociale, polytraumatisée, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Elle n’a qu’une obsession : retrouver sa mère, et sa mémoire perdue.

Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, où la sécurité semble désormais totalement assurée, mais où les livres n’ont plus droit de cité.

Au cours d’une enquête qui la mènera en marge de la légalité, Lila découvrira peu à peu son passé, et apprendra enfin ce qu’est devenue sa mère. Sa trajectoire croisera celle de nombreux personnages, parmi lesquels un maître érudit et provocateur, un éducateur aussi conventionnel que dévoué, une violoncelliste neurasthénique en mal d’enfant, une concierge vipérine, un jeune homme défiguré, un mystérieux bibliophile, un chat multicolore... Roman d’initiation où le suspense se mêle à une troublante histoire d’amour, La ballade de Lila K est aussi un livre qui s’interroge sur les évolutions et possibles dérives de notre société.

Publié dans Lectures

Commenter cet article

Bénédicte 19/02/2011 22:36


j'ai bien aimé ce roman futuriste. Quelle vie pour Lila qui après le placard connait le pensionnat et l'hôpital psychiatrique,La liberté n'existe pas dans ce monde sécuritaire. Je ne regrette pas
de l'avoir lu