Sexisme virtuel ou...une idée de cadeau pour les papas !

Publié le par véronique

Le Père Noël que je suis est harcelé de demandes de trucs Nintendo.
 

Heureusement ils sont très créatifs chez Nintendo. Leur site ne propose pas moins de 458 jeux. Oui ! 458 jeux différents. Heureusement, un formulaire de recherche permet de croiser différents critères, tels que l’âge et le type de jeux recherché. Parmi les catégories il y en a même une "spéciale parents" qui s’appelle « éducatif ».

 

La plupart des jeux sont à destination de petits et grands garçons avec sur les pochettes des guerriers bien masculins et des titres aussi virils que « alone in the dark » ou encore « call of duty : world at war ». Mais à côté de tous ces jeux pour héros en herbe il existe également des jeux pour les filles. Pour éviter les ambigüités on les a affublés de noms résolument fille tels que Cooking Mama ou Lea Passion bébé.

 

Dans Léa Passion Bébé (on notera au passage le caractère très recherché de cet intitulé) l’héroïne c’est vous, et vous, vous êtes une ménagère. Ou plutôt non, vous êtes une apprentie ménagère. Un peu en fleur, un peu femme de ménage et beaucoup babysitter, vous pourrez je cite «  préparer biberons et petits pots, acheter les bons aliments pour chaque bébé (NDLR 6 bébés vous ont été confiés par leurs parents), les bercer pour les endormir, les changer, les habiller... Si en plus vous réussissez à garder une maison propre, vous gagnerez beaucoup d’argent que vous pourrez dépenser pour vous faire plaisir. Après tout, c’est un véritable travail…. Qu’il s’agisse de tondre la pelouse, de faire de la décoration ou du ménage, dites-vous qu’une maison bien ordonnée est une maison agréable pour bébé. » fin de citation 

Mais, me direz vous le débat sur le caractère sexiste des jouets d’enfants n’est pas nouveau. « Call of duty : world at war » et « Lea passion bébé » ne sont ils pas de simples clones virtuels des aspirateurs roses et des trousses à outils qui pullulent dans les catalogues de jouets ?

 

Pas tout à fait quand même. Parce que lorsque la "poupée qui fait pipi" n'amuse plus on peut la laisser dans un coin sans la changer. Et si on oublie la casserole en plastique jaune sur la cuisinière en bois, elle ne fond pas. Alors que dans « Léa passion bébé », les bébés pleurent (la bande son est semble-t-il très réaliste), la maison s’encrasse, l’herbe pousse…Bref, la vie de ménagère virtuelle n’est pas un long fleuve tranquille...
 

Quand on pense que le jeu est recommandé à partir de 3 ans, cela laisse quelques années à Léa pour être au point dans les travaux ménagers. 
 

Mais bon, il faut voir le côté positif des choses. Si les jeux videos sont vraiment addictifs et conditionnent les comportements dans la vie réelle, Lea passion bébé est peut être LE jeu à offrir pour noël à certains papas  !!!!!!!

 

Publié dans Maman mamise

Commenter cet article

Véronique 13/11/2009 13:58


Ficelle tu mets le doigt sur LE problème. Quand le père est arrivé avec une dote contenant une play station, c'est dur de lutter ! Trêve de plaisanterie, je suis moi aussi, assez surprise de voir
qu'à 7 ans, la plupart des petits garçons sont presque tous fascinés par les DS et autres wii. Enfin, avec un bon chronomètre on s'en sort quand même!


Ficelle 13/11/2009 12:37


Je suis AFFLIGEE!! Bon, heureusement, je n'en suis pas là, ma fille n'a que 15 mois... Et j'ose espérer que son petit frère qui arrive dans moins de 5 mois aimera comme elle jouer aux cubes
unisexes et au toboggan... En même temps, j'ai déjà dit non à la console pour mon mari, je ne vois pas pourquoi je céderais aux enfants... héhé, ok, je sors et je reviendrai quand ils seront en âge
de réclamer Léa et lord of war...


Véronique 13/11/2009 11:21


Figure toi qu'il semble qu'elle fasse aussi de la couture et de la cuisine (avec passion bien entendu !). Dingo dingue non? Donc ça peut même faire 3 cadeaux !


Nath 13/11/2009 11:18


hé hé ... mais c'est une bonne ID ! et Léa elle a quoi encore comme passions ?