Son pied droit est à sa gauche

Publié le par véronique

Elle est désirable et tellement pleine de promesse…. A l’UMP, on déclare qu’elle a cessé « d’être le monopole de la gauche ». Nicolas Hulot de sa voix chaleureuse et sympathique nous enjoint partout et maintenant au cinéma, de revenir à l’âge de pierre pour la protéger. Chez Cap 21 (le parti écolo du MODEM) on pense qu’elle pourrait bien sauver le soldat Bayrou en lui fournissant pour ses diatribes un sujet autre que sarkoziste. Au PS, on ne sait pas trop comment l’apprivoiser, et grâce à elle les écolos se retrouvent en haut de l’affiche.

 

Ah …la nature. Elle est à la mode, tout le monde la veut mais qui est-elle vraiment ? Est-elle de gauche, est-elle de droite ? Se pourrait-il qu’elle soit au centre ? Qu’elle soit écolo ?


La droite la courtise et la revendique. Dans la nature, les marchés sont régulés par l’offre et la demande. Pas d’Etat providence! Si les gazelles sont en goguette ce jour là, le lion se sert la ceinture. Et tout le monde le sait, dans la nature c’est la loi du plus fort qui prévaut. Le chat ne fait qu’une bouchée de la souris et c’est avec le plus grand mépris que le cheval chasse la mouche attirée par quelque odeur nauséabonde.


Mais réplique la gauche, dans la nature il y a aussi les ruches. Infatigables abeilles qui travaillent sans relâche et de bon cœur. Intrépides et dévouées abeilles qui n’hésitent pas à sortir leur dar et à se faire hara kiri pour protéger leur communauté bourdonnante. Et puis, ça se sait peu, mais dans la nature il y a aussi l’oiseau Pluvian qui n’hésite pas à entrer dans la gueule du crocodile pour lui nettoyer les dents en échange de la protection de son nid. Si tout cela n’est pas de l’entraide sociale, qu’est ce que c’est ?


« Tu es à moi, tu es à moi » crie le centre qui ne veut pas être en reste. « Tu es à moi, ne soit pas ingrate » renchérissent les écolos qui l’ont vue en premier. « Allez vous tous faire voir chez les grecs » leur répond en substance la nature…Moi indépendante, moi écolo !!! Que faites vous des tsunamis et des tremblements de terre ? Que faites vous des rejets soufrés et autres quantités considérables de poussières rejetées lors des éruptions volcaniques ?

 

Et c’est pourquoi nul ne sait si la nature est de gauche, de droite ou d’ailleurs, et le plus étonnant c’est que lorsque l’on regarde son reflet dans l’eau d’un lac sa gauche est sa droite et sa droite à sa gauche.

 

Publié dans Mais pas seulement

Commenter cet article