Classe verte

Publié le par véronique

classe-verte.jpg

Depuis trois mois à la sortie de l’école, le sujet a détrôné la météo.

 

Il y a les franchement pour, enthousiastes. Il y a les contre. Il y a les inquiets qui se tortillent nerveusement les doigts quand ils en parlent. Et il y a les pathologiques qui devraient arrêter de lire la rubrique ‘faits divers sordides’ avant de dormir.

 

Ne sont-ils pas trop jeune, et si elle est malade, et la rivière … Appliquant une technique éprouvée (notamment pour gouverner les peuples), une réunion a été organisée, les commentaires et suggestions ont été entendus, et il a été annoncé par les plus hautes instances scolaires que le voyage aurait lieu selon les modalités décidées par l'école. Point final.

 

Et c’est ainsi que demain, mon Fils Ainé et ses 25 coreligionnaires partiront en classe verte !

 

Photocopies de vaccins, passeport, autorisations en quadruple exemplaire, 5 slips, 5 paires de chaussettes … J’hésite un peu à rajouter un tee shirt à manche courtes pour si il fait chaud et une deuxième polaire pour si il fait froid, mais en bas du papier c’est écrit en gros et en gras « merci de respecter la liste » ! La maîtresse n’en est pas à sa première classe verte on dirait. Je rajoute quand même une polaire supplémentaire (c’est maladif). Elle le remarquera même pas je me dis, en prenant un air fourbe.

 

Au verso de la « liste des choses à faire», c’est écrit « n’oubliez pas d’étiqueter les affaires de vos enfants ». Je vide le sac que je viens de remplir et dégaine mes étiquettes thermocollantes. La moindre chaussette, les serviettes de toilette, le sac. Tout y passe.

 

Puis, Fils Ainé vient pour le briefing final (si tu perds une seule de tes chaussettes thermocollées ça va barder). Il installe son doudou de voyage entre deux pantalons « mais tu le dis pas à mes copains hein que j’apporte un doudou ? ». Puis, il m’annonce solennellement que je vais lui manquer (OK tu peux perdre tes chaussettes. A quoi tient la clémence maternelle quand même !).

 

Demain matin, je traînerai par la bretelle de son sac un grand garçon qui me paraîtra bien petit tout d’un coup. A moins que ce soit moi qui me sente un peu plus vieille grande qu’hier.


 

Publié dans Maman mamise

Commenter cet article

Lola 29/03/2010 10:59


Hi hi hi...
Ma (grande) fille (6 ans) est partie 3 jours en classe transplantée en janvier (aux Folles Journées de Nantes - l'instit est raide dingue de musique) alors c'est fou ce que ton billet me parle.
J'ai juste zappé la réunion de parents (envoyé monsieur mon mari à la place) et les étiquettes thermocollantes (pas envie, et puis zut, quoi, 3 jours seulement)... j'ai beaucoup insisté sur le
briefing à la place (t'as pas intérêt à perdre quoi que ce soit) mais comme ma fille était surexcitée à l'idée de dormir avec ses copines, elle ne m'a même pas dit que j'allais lui manquer.
Et d'ailleurs, je ne lui ai pas manqué du tout, à Nantes, c'était trop super, ils mangeaient au self, elle pouvait prendre des frites, c'était trop-bien-pas-comme à la-maison.
Bref, comment se sentir vieille d'un coup, et en plus, archi pas cool, la môman...
Bon, malgré tout, au moment d'aller au lit, c'était de nouveau trop trop bien de faire un câlin à maman.
Grandi d'un coup, certes... mais encore petit, hein...


véronique 30/03/2010 12:08



C'est une très belle expérience pour eux, qui laisse de chouettes souvenirs ! Je me souviens très précisément de ma première classe de verte, les dortoirs et les rigolades ! Peut être pour ça que
ça me fait comme un petit choc dans la poitrine !



Léonie Canot 27/03/2010 14:20


Ahhh la la, souvenirs, souvenirs... et bientôt mon Titou de 16 ans va (si tout se passe comme prévu) partir loin loin loin... pour 3 mois, et ça va me faire aussi bizarre que la 1ère classe verte
d'une semaine...
PS : n'hésite pas à faire un billet sur les réunions de parents! Les années passent, les enjeux changent, mais certaines questions sont toujours aussi insensées !!!!!


véronique 29/03/2010 10:04


Alors bon courage pour cette très longue classe verte. J'avais fait au début de ce blog un billet sur les réunions de parents, mais il est vrai que depuis, il ya de la matière neuve pour un
deuxième (et même beaucoup) !


AnneSo 26/03/2010 10:22


Le doudou, ça m'a fait rire! Il n'y a pas d'âge pour emporter son doudou. A une Convention nationale Marketing Ventes, nous étions deux nanas de XXX ans (j'évite de le dire!) à partager un
bugnalow... et oh surprise, nous aviosn chacune un doudou... bon bien sûr le mien "s'était glissé là par hasard, par mon mari ...pour que je ne l' oublie pas"!!!


véronique 26/03/2010 12:35


Ca c'est le syndrome du petit écolier au chocolat. C'est que pour les enfants, mais ...


bbflo 25/03/2010 21:34


Je me rappelle que ça m'exaspérait les questions de certains parents lors des réunions (par exemple pour la piscine : et s'il fait froid et qu'ils ont les cheveux mouillés... et combien y'a de
maîtres nageurs... et est-ce qu'ils peut amener un truc à manger car la piscine, ça creuse... vous surveillez les poux ?... etc etc...).
Ah, les joies des étiquettes thermocollantes ! n'empêche que c'est drôlement bien, avant les mères devaient les coudre, l'horreur !
Bon, en tout cas il va bien en profiter, c'est super sympa les séjours comme ça. Et pendant ce temps-là, toi tu vas guetter la carte postale dans la boîte aux lettres !


véronique 26/03/2010 09:43


La réunion préparatoire aurait mérité un billet à elle toute seule tellement c'était comique !
Oui, c'est une expérience très chouette pour eux...en effet, j'attends une petite lettre avec impatience !


nath 25/03/2010 20:24


La première fois ça fait toujours ça. Après on s'y fait, tu verras...


véronique 26/03/2010 09:40


Bon bein si tu l'dis je te crois !