L'été se prépare à l'automne

Publié le par véronique

 Vous rêvez que l'été prochain le Prince Charmant vous suivra du regard sur la plage? Que dès votre premier rendez vous, la Princesse Charmante vous ajoutera à ses amis sur Facebook? Comment faire?

Avoir le cheveu brillant est un atout certain ! Etre propriétaire de cuisses fermes et bien galbées c’est indispensable ! 
 Et pas question d’attendre le mois de mai pour entamer son programme de remise en forme !

 

Ces considérations de bon sens m’ont conduite à m’inscrire dans un club de sport. Et pas n’importe quel club. Celui que j’ai choisi se veut un endroit idéal « pour se consacrer au bien être et aux loisirs » et me promet que son équipe dynamique aura comme « principal souci » de me donner « toute son attention et son soutien (tant physique que moral) » pour me permettre de « réaliser mes ambitions »!

 

J’aurais bien besoin d’un soutien moral alors que j’entre dans les vestiaires pour la première fois, mais c’est toute seule que, l’air décontractée, je fais ma rentrée sportive. L’espace d’un instant je me demande si je ne suis pas dans un club naturiste. Une créature sort de sa douche vêtue d’une serviette autour de la tête. Une autre vient d’enlever son maillot de bain et s’applique méthodiquement de la crème hydratante en commençant par les orteils. Bref, les quelques cabines offrant solitude et intimité pour se changer sont toutes libres. C’est déjà ça ! L'ambiance franche camaraderie à la façon club de foot...c'est pas mon truc.

 

Pour marquer mon retour en forme, j’ai choisi un cour qui me propose « un enchainement de pas chorégraphiés sur un rythme endiablé ». Je reste prudemment au fond de la salle. Devant ça s’échauffe avec un air entendu. Ca se croit dans le remake de « fame ».

 

Soudain Peter (le prof), tout de noir vêtu, fait son entrée. La lumière se tamise, la musique explose les enceintes…c’est parti pour une heure tonifiante !

 

9.30 Ca me rappelle mes folles soirées étudiantes. J'adore.

9.45 Lors de mes soirées étudiantes, on faisait des pauses au bar. Ici non.

9.50 Plus que 40 minutes.

10.00 La fille qui est devant moi a de larges auréoles sous les bras et en bas du dos. Si elle s’évanouit, on s’arrête ?

10.10 Je titube jusqu’à ma bouteille d’eau.

10.11 J’espère que personne n’a remarqué que j’avais fait une pause.

10.20 Les filles de la première rangée ne sont vraisemblablement pas humaines.

10.23 Ma voisine est toute rouge. Elle m’inquiète.

10.25 Ca ralentit.

10.30 FIN.

 

La prochaine fois j’essaie le cour « zen stretch »

Publié dans Mais pas seulement

Commenter cet article